Attention après les jours pluvieux de juin et les derniers jours de canicule.

Penser au traitement préventif du mildiou sur les plantes les plus sensibles comme la pomme de terre, les tomates, ... voir paragraphe des maladies.

La présence des pluies ne doit pas empêcher le paillage mais avant, faites un bon binage pour aérer le sol.

 

Juillet 2019 - Le plein emploi dans le jardin

Le paillage

Continuer le paillage.  Garder les tontes d'herbe, vous en aurez besoin. Tous les végétaux naturels que vous avez mis au cours de l'hiver dans le compost, vous pouvez les mettre de coté pour recouvrir le sol de vos massifs et pour protéger les premiers plants du jardin. Les premiers jours de chaleur favorise l'évaporation, c'est le moment de pailler. Cela va développer la vie microbienne du sol et tous les micro-organismes. Ne soyez pas trop fâché si les oiseaux viennent aussi se servir sous le paillage, cela fait partie de la vie de nos jardins.

Dans le potager

Le sol est le plus important; tous les champignons, les micro-organismes, les vers et les insectes sont les éléments indispensables au développement naturel de vos plantes.

L'association des plantes et des légumes est aussi un gage de réussite dans votre jardin. Certaines aiment se trouver très proches et d'autres ne s'apprécient pas. Le jardinier, par son expérience, connait les bonnes relations entre les plantes.

Les tomates ont pris un peu de retard en juin à cause des pluies et des rafraichissements, puis tout à coup, c'est parti. Penser aux soins préventifs contre le mildiou avec le bicarbonate, apporter l'engrais avec les décoctions d'ortie ou de consoude. Suivant le plant que vous avez, pensez régulièrement à enlever les gourmands pour favoriser le développement de la tige principale porteuse des bouquets de fruits. Quand il s'agit de tomates cerises, vous pouvez laisser le plant faire ce qu'il veut mais il prendra bien sûr beaucoup plus d'espace. Si le pied n'a pas de tuteur, penser à mettre au sol un paillage pour que les fruits ne touchent pas directement le sol et soient mangés par les limaces.

Les oignons, ail et échalotes profitent encore des belles journées de juillet pour terminer leur maturité.

Les carottes sont levées ou vont lever. Il faut aussi un peu de patience pour ces graines, plus longues que d'autres. Vous pouvez déjà voir soit des filets comme le papillon, soit des produits avec odeurs comme la lavande. Le marc de café sur la terre est aussi un répulsif.

La récolte des petits pois et fèves est peut être terminée pour certains mais beaucoup de jardin en ont encore. Les grandes de chaleur récentes ont souvent accélérées la maturité et cela n'est pas bénéfique pour le fruit.

Les premiers haricots donnent ou vont donner leurs fruits. Nous pouvons en semer pour en avoir plus tard dans la saison. Faites les binages et le buttage pour un bon développement et renforcer le pied.

Les betteraves, les carottes, les choux, les navets, les courges, aubergines, melons ... se sont bien développés. Vous avez paillé pour éviter les arrosages. Vous pouvez encore faire quelques semis : carottes, betteraves, navets, ...

 

Toutes les salades sont dans votre assiette depuis quelques semaines. Choisissez celles qui vont bien avec la saison. Faites des semis réguliers. Les Jardiniers Brétilliens vous conseillent chaque fois. En petite quantité et tous les quinze jours pour ne pas avoir de trou pendant l'été.

 

 Vous profitez des pommes de terre de pleine terre primeurs, elles ont appréciées les pluies de juin et se sont bien développées. Encore quelques semaines pour qu'elles puissent terminer leur maturité et se garder tout l'hiver.

Attention, à certains endroits les premiers doryphores se sont manifestés. Réagir rapidement en les ramassant et en vérifiant si des œufs sont sous les feuilles, il faut les détruire en les écrasant sur la feuille. Les larves sont très gourmandes de feuilles.

 

Les fruitiers

Nous profitons des petits fruits rouges depuis plusieurs semaines; les délicieuses fraises, les framboises tout aussi succulentes, et puis arrivent les cassis, les groseilles, de quoi régaler petits et grands ...

Les cerisiers ont été moins bien cette année, pas trop de cerises primes et très moyen pour les suivants. Si les fruits sont terminés, il faudra penser au nettoyage de l'arbre et à sa taille si nécessaire.

Pour les fruits d'automne (pommiers, poiriers, ...), il faut penser à la taille dans le vert (c'est à dire la taille des gourmands ou la taille de préparation au développement de l'arbre). Certains fruitiers sont également trop chargés en fruits, il faut en enlever pour permettre le développement des plus beaux. Par exemple, sur un bouquet de cinq fruits, en garder un ou deux.




Les limaces et escargots

Les périodes particulièrement humides favorisent la prolifération d'escargots et de limaces qui se sont nichés et nourris de ce qui reste au jardin (salades diverses, herbes, carottes, ...).

Si pour diverses raisons, les prédateurs n'ont pas fait le nettoyage avec les poules, vous devrez trouver des solutions et des astuces pour éviter que vos futurs plants soient dévorés.

Solutions :

- installer des pièges à limaces (pots, cagettes, planches, ... qui seront des cachettes que vous viendrez visiter et vider de leurs occupants ..). petits récipients avec de la bière où viennent se noyer les limaces; appâts avec de jeunes pousses, ...

- ramasser tôt le matin avant que ces petits destructeurs se cachent;

- les éloigner avec certaines plantes qu'elles détestent ;

- mettre des paillages couvre sol comme de la sciure, copeaux de bois, cendre, marc de café (sous serre c'est possible car il ne pleut pas)

- certaines décoctions vont aussi les éloigner  ( prêle, de rhubarbe, de fougères ...)

- traiter avec des produits écolo que vous trouverez en jardinerie.

Ne pas mettre de pesticides chimiques nocifs à la nature et aux animaux. Les Jardiniers Brétilliens vous propose enfin un nouveau produit naturel pour l'année prochaine.